• eloypaul

Animateur nature à 11 ans

Yaëlle et Inaya font partie de ces enfants qui veulent profiter pleinement de leur cadre de vie. Pour elles, l’environnement n’est pas une banalité. Protéger la nature est un leitmotiv. Elles sont extrêmement motivées, dynamiques, la tête bien sur les épaules et surtout remplie d’idées…

Encadrées par leur animateur responsable, elles apprennent depuis peu à gérer un petit groupe d’enfants, le samedi matin, en faisant découvrir de manière ludique les innombrables ressources de la nature.

Le but de la manœuvre, orchestrée par l’adulte, est d’attiser la petite flamme d’émerveillement et d’entretenir la fibre naturaliste entre 12 et 18 ans, période critique, où on se détourne des valeurs fondamentales de notre environnement vers les technologies futiles.

Et pourtant, le contact avec la nature est indispensable.

La solution ? Il faut susciter l’émerveillement dès le plus jeune âge. A l’âge de deux ans, ce sont les premiers pas pour s’approprier la nature. Il ne faut surtout pas louper cette étape.

L’avenir de notre planète ne peut pas reposer uniquement sur les épaules de quelques adultes et ados convaincus. Elle doit passer par nos plus jeunes générations, à condition de leur donner les armes et les outils pour y arriver.

P.E. 19/12/2020

Photo © A. Moreau – Rognac, 28 novembre 2020

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout