• eloypaul

Des orchidées sauvages dans le jardin

Cet été, vous avez peut-être eu la chance de voir fleurir dans votre pré ou votre sous-bois une orchidée sauvage. Profitant des bonnes conditions climatiques, l’épipactis à larges feuilles a été observée à plusieurs endroits dans nos villages condrusiens.

Le nectar de cette plante est apprécié par toute une série de visiteurs : guêpes, bourdons, mouches et autres coléoptères. Les fleurs ont également des vertus médicinales. La molécule est notamment utilisée comme antalgique.

Même si cette orchidée n’est pas rare, il n’est pas inutile de rappeler qu’elle est protégée, au même titre que toutes les orchidées sauvages qui poussent dans notre pays.

Epipactis helleborine est sur la liste des espèces végétales « partiellement protégées »… Vous trouverez davantage d’informations sur le portail biodiversité de la Région wallonne (Wallonie.be), dans la rubrique législation.

P.E. 18/08/2020

Photo © P. Eloy – Fraiture-en-Condroz, 30 juillet 2020

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon