• eloypaul

Il démonte sa cabane pour faire un pont…

À quelques jours de la rentrée des classes, ce samedi 29 août, quelques courageux et courageuses se sont donné rendez-vous au pont de la Biennegotte, dont tout le Condroz a entendu parler... L’objectif du jour : recouvrir la charpente de ce bel ouvrage avec les tuiles à torchettes…

Quand monsieur Ancion se lance dans un projet, il ne fait pas les choses à moitié. Vacances ou congés du bâtiment, peu importe, il faut que le travail soit fait dans les délais… Sur le terrain, les ouvriers travaillent comme des fourmis, dans une parfaite organisation. Une chaîne coordonnée permet d’acheminer les tuiles aux ardoisiers… Et si on tombe à court de tuiles, ce qui est le cas, on démonte une autre cabane… Deux heures sans répit et le travail est accompli. Les enfants du club nature et les adultes présents, dont quelques voisins, ne sont pas peu fiers du résultat, même s’ils n’ont participé qu’à la touche finale, la pose de plus de 1200 tuiles…

La cadette du jour coupe symboliquement un petit cordon qui inaugure officiellement le passage du ponton. Pour rappel, le pont se situe sur le sentier qui relie la rue Bouhaye au Thier des Raves…

La générosité de monsieur Ancion n’a pas de limites. Toute l’équipe est conviée à l’apéro forestier où les participants reprennent quelques forces grâce au pain-saucisse servi par son épouse.

Les enfants les plus hardis se risquent à la tyrolienne et se lancent dans le vide. Florence teste le montage, non pas sans mal…

La journée se termine dans la bonne humeur, avec la satisfaction d’avoir participé à un magnifique projet. Le Condroz compte une merveille de plus ! Ce pont sur la Biennegotte est un petit chef-d’œuvre !

P.E. 30/08/2020

Photo © P. Eloy – Tinlot, 29 août 2020

119 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon