• eloypaul

L’ornithologie, une passion, un art!

En ces beaux jours de printemps, il ne faut pas manquer l’occasion de sortir le bout de son nez pour observer et étudier l’avifaune.

Le pont de la Biennegotte, dont tout le Condroz connaît l’existence à présent, s’avère un excellent poste d’affût. Long d’une dizaine de mètres, garni d’une palissade en mélèze, avec une vue panoramique à 360°, il ne présente que des avantages pour l’ornithologue.

Il y a même une chaise pour s’y reposer !

Bien sûr, une observation sera réussie si on respecte trois conditions : arriver en silence, dans la plus grande discrétion, ne pas s’agiter (les mouvements brusques n’aident pas) et se montrer patient. Parfois de longues minutes sont nécessaires, mais le jeu en vaut la chandelle !

Le mois d’avril et le mois de mai sont particulièrement propices. Les oisillons commencent à briser leur coquille et les besoins en nourriture augmentent jour après jour. Les parents doivent donc bosser dur et prendre des risques pour rapporter des victuailles aux petits affamés…

Si vous ignorez où se trouve cet endroit bucolique, sachez qu’il est situé à la frontière de Nandrin et Tinlot, accessible via la rue Bouhaye…

Paul Eloy, 20 avril 2021

Photo © P. Strijckmans – Fraiture-en-Condroz, 19 avril 2021

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout