• eloypaul

La spirale aromatique

Les espèces végétales sont en général inféodées à un biotope particulier : celui-ci dépend du sol (structure, richesse organique, pH), de l'humidité (souvent liée au sol), de la lumière, de la température essentiellement.


On sait de plus en plus que la biocénose importe aussi : présence de pollinisateurs, associations végétales...


La spirale aromatique permet de varier les biotopes sur une surface très réduite, dans le but de permettre l'épanouissement de plantes aromatiques variées. Elle présente en effet des zones sombres et humides, d'autres sèches et ensoleillées, avec tous les intermédiaires. De plus, le sol est lourd, riche en humus, en bas de la spirale, alors qu'il est bien drainé, riche en sable, au sommet.


Pour la réaliser, la technique du mur en pierres sèches est utilisée. Elle permet l'installation d'une faune et d'une flore caractéristiques de ce type de mur, avec aussi une belle biodiversité puisque le mur présente des côtés ensoleillés propices par exemple aux sedums, et une face nord où la cymbalaire, les mousses pourront s'installer.

André Liégeois, 20 juin 2021

Dessin © A. Liégeois

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout