• eloypaul

Le glanage, un geste qui remonte au Moyen Âge

Mis à jour : juil. 22

Ce lundi 6 juillet, mon mari a accompagné notre voisin pour un beau tour en VTT d’une quarantaine de kilomètres à travers nos campagnes hesbignonnes. Ils ont ainsi traversé les beaux villages de Fumal, Fallais et Burdinne. En chemin, ils sont passés à côté de plusieurs champs qui venaient d’être récoltés. Et c’est ainsi qu’ils ont vu que les fermiers avaient récolté des petits pois. Alors, nous sommes allés glaner sur ce champ de petits pois.

Mais qu’est-ce que le glanage ?

Le glanage est une véritable tradition d'antan qui bat son plein en cette période de récoltes pour de nombreuses cultures. Pourtant, il est de moins en moins pratiqué et c'est une véritable manne alimentaire qui est perdue chaque année.

Cette opération consiste à ramasser les légumes dans les champs après le passage des machines agricoles. Ce ramassage doit se faire exclusivement à la main et dans des champs ouverts. Il est évident que l’on ne ramasse que pour un usage personnel.

Je veux attirer l’attention sur la très belle initiative du GAL Pays Burdinale Mehaigne (Groupe d’Action Locale qui réunit les communes de Burdinne, Braives, Héron et Wanze) qui pratique le glanage encadré. Outre l’aspect économique et écologique, le glanage encadré par le GAL revêt aussi un caractère convivial et solidaire. En effet, les glaneurs sont invités à laisser une partie de leur récolte à des associations d’aide aux démunis.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire à l’adresse mail suivante : camille@chateaumoha.be

Qu’on se le dise !

S. Conrardy, 7 juillet 2020

Photo © S. Conrardy – Burdinne 7 juillet 2020

45 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon