• eloypaul

Osez la nature !

Qu’on l’appelle classe nature, école du dehors ou classe de forêt, la classe à l’extérieur, née dans les pays nordiques, a de plus en plus la cote dans nos écoles. Quelques enseignants de la région ont mis en place ce chouette projet avec leurs élèves et sont convaincus par les bienfaits de celui-ci. Dans la nature, tout est possible, il suffit d’un peu d’imagination et d’organisation. L’environnement procure aux enfants et aux enseignants le matériel utile aux apprentissages, riches et variés.

Dans les bois, les enfants s’offrent une parenthèse enchantée et s’émerveillent de tout : ils observent, se posent des questions, créent, se dépensent, coopèrent, expriment leurs émotions, s’immunisent… Ils vivent tant de situations qui leur permettent d’apprendre et de grandir de façon saine et épanouie.

À Ochain, Madame Stéphanie sort tous les vendredis avec « les gars bottés de la classe-forêt enchantée », ses élèves de deuxième et troisième maternelle : « L’expérience démontre des enfants plus confiants, plus coopératifs, plus responsables et plus autonomes. » Cette institutrice initie aussi les classes primaires de son école le lundi après-midi en espérant les voir sortir de plus en plus.

À Ouffet, avec Madame Brigitte, c’est le mercredi matin « nez dehors » avec ses élèves de deuxième maternelle : « Nous sollicitons deux endroits proches de l’école, un parc avec trois gros arbres ou un bosquet. On adore le bosquet car on y grimpe avec des cordes fixées aux arbres. Et là, dans notre nid, on crée, on joue, on grimpe…»

À Nandrin, pour Madame Letizia et ses troisièmes maternelles, la classe nature du mardi, c’est l’occasion d’apprendre et de vivre autrement.

Madame Alice les accompagne chaque semaine avec sa classe de deuxième maternelle : “ Le mardi, c’est une journée calme et sans stress en pleine nature. J’ai la chance de voir mes élèves s’épanouir et apprendre avec motivation et plaisir. Dans les bois et le verger de monsieur Paul, les enfants débordent d’imagination et sont curieux de tout ! »

L’école du dehors fait ses preuves un peu partout en Europe et ailleurs. Bien plus qu’un bon bol d’air ou qu’un moment de jeux en forêt, il s’agit d’une véritable démarche d’apprentissage, d’un réel besoin pour nos enfants dès la maternelle et après… Alors, oserez-vous la nature ?

Alice Moreau, Clavier, 22 novembre 2020

Photo © A. Moreau – Fraiture, 21 janvier 2020

52 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon