• eloypaul

Une leçon de courage

Mis à jour : nov. 16

Pendant la seconde guerre mondiale, à Bruxelles, Hélène Lays (mon arrière-grand-mère) et sa maman, Denise Bairy, ont caché des familles juives. Elles faisaient partie d’un groupe clandestin de résistance.

Pour répondre à nos questions, nous avons interviewé Danielle Gys (ma grand-mère maternelle, fille d’Hélène Lays).

Quel âge avait-elle quand elle a commencé à cacher des juifs ?

Plus ou moins 20 ans.

A-t-elle caché une ou plusieurs personnes (familles) ?

Elle a caché plusieurs personnes mais nous ne savons pas le nombre exact.

Où habitait-elle ?

Sa maison était à Bruxelles.

Quel était le danger de cacher des juifs ?

Ils pouvaient se faire tuer.

Pourquoi devait-on cacher les juifs ?

Pour Hitler, les personnes qu’il considérait différentes étaient une menace pour le pays qu’il dirigeait (l’Allemagne). C'est pour ça qu’il faisait tuer toutes ces personnes... Les juifs en faisaient partie malheureusement.

Vers où partaient les juifs ?

Comme énormément de pays étaient dangereux pour eux, ils partaient aux États-Unis ou en Angleterre ou bien encore en Suisse.

Pourquoi après toutes ces années ont-ils énormément de mal à en parler ?

Pendant la guerre, ils ne devaient rien dire et même parfois des personnes de leur famille n’en savaient rien. Ils ont tellement pris l’habitude de ne rien dire que ce réflexe est resté.

Comment a-t-elle commencé à cacher des juifs ?

Son beau-père, Paul Kuppens, faisait déjà partie de la résistance. Elle a voulu faire comme lui et intégrer un groupe.

Reportage réalisé par Yaëlle Forget (Nandrin, le 9-11-2020)



28 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon