• eloypaul

Zazie, spécialiste en malacologie

Mis à jour : juin 25

Pendant ce confinement, beaucoup d’entre nous ont cherché des occupations. Zazie, 10 ans, a fait preuve d’originalité !

Au détour d’une balade, elle découvre un petit escargot mal en point. Il faut admettre que les gastéropodes sont souvent victimes de nos déplacements maladroits et hâtifs. Celui-ci avait perdu une partie de sa coquille.

Sans se poser de question, Zazie recueille l’animal, lui prépare un abri de fortune et plonge sur internet : comment soigner un escargot blessé ? Elle y découvre toute une foule de renseignements. Son nom d’abord, Helix aspersa, le Petit-gris, assez courant, mais à la coquille très fragile, notamment en période de sécheresse !

Zazie se rend compte que sa guérison est possible, si l’apex (la partie vitale) n’est pas atteint. Tout dépendra donc du degré de sa blessure et de son alimentation. Elle prépare alors tous les ingrédients qui peuvent aider l’animal à reconstituer sa coquille : ortie, plantain, salade, pomme, épluchure, pain… Bref, une mixture de plantes et légumes avec un peu de calcium fera l’affaire. Pour un confort optimal et une convalescence plus rapide, celui-ci recevra même un gîte sur mesure et le nec plus ultra : un véhicule !

Trois jours plus tard, l’animal est quasiment guéri ! Il peut même retrouver la liberté.

Pas de doute, Zazie a compris la nécessité d’aider nos amies les bêtes.

P.E. 9/06/2020

Photo © C. Cuvelier – Tinlot, 24 mars et 21 mai 2020

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon